Le Qatar va créer une île artificielle

L’émirat, qui accueille la Coupe du monde de football 2022, a annoncé lundi son intention de créer une île artificielle pour accueillir cinq hôtels flottants. Coût de l’opération: plus de 4 milliards d’euros.

the Pearl, île artificielle Qatar

the Pearl, île artificielle Qatar

Pour leurs amours du ballon rond, que ne feraient pas les Qataris? Après avoir dévoilé des maquettes de stade absolument irréaliste et plus ambitieux les uns que les autres, le Qatar a annoncé ce lundi la création d’une île  pour la Coupe du monde 2022.

Pour la maudite somme de 5,5 milliards de dollars. Ca fait cher l’ilot flottant !

Après sa désignation, en 2010,  le Qatar avait déjà frappé fort en dévoilant le stade modulaire de Port Doha, situé sur une péninsule artificielle. Cette fois, c’est une véritable île qui va être construite au large de Doha. Avec sur cette île, de nombreuses villas de luxe, un parc aquatique et cinq hôtels flottants sur des bateaux de croisière,capacité d’accueil 25.000 personnes.

Projet île artificielle Qatar

Projet île artificielle Qatar

Source : BFM TV, RMC info

Paris Saint-Germain édition Qatari

Le Paris Saint Germain est devenu grâce a l’apport financier du Qatar un des plus riches clubs du monde. Zlatan Ibrahimovitch, David Beckham, joueur le mieux payé au monde, bref le club parisien rachète a tout va tout les joueurs dont il a besoin.

Dans cette vidéo, Les guignols s’occupent du recrutement du Paris Saint-Germain pour la saison prochaine.

La sheikha mozah, l’atout charme du Qatar

 

C’est aujourd’hui la femme numéro un du Qatar !

Sheikha mozah

Sheikha mozah

Le magazine américain Forbes la classe 79 éme des femmes les plus puissantes au monde. Elle apparait même à la seconde place des femmes les mieux habillées du monde dans l’autre grand magazine américain Vanity Fair.

Créatrice de la fondation du Qatar pour l’éducation. Elle s’intéresse àl’éducation, la santé, le patrimoine et à la promotion de la famille

Nommée vice-présidente du Conseil suprême de l’Éducation, une institution gouvernementale dont la fonction est de superviser les idées de réformes qataries dans le système éducatif.

La Sheikha est également l’envoyée spéciale de l’Unesco pour l’éducation primaire et l’enseignement supérieur, pour la promotion de l’éducation au Qatar.

Le couple Qatari en visite a l'Elysée

Le couple Qatari en visite a l’Elysée

Présidente de la Fondation du Qatar pour l’Éducation, Sheikha Mozah Bint Nasser al Missned, s’investie également dans les Sciences et le Développement de la communauté et présidente du Conseil suprême pour les Affaires familiales, elle a également contribué à la mise en place d’activités et de projets dans les domaines de l’éducation de base et de l’enseignement supérieur.

C’est aujourd’hui grâce a la sheikha qu’a était mis en place au Qatar plusieurs écoles privées de haut standing à but non lucratif et des institutions d’apprentissage pour enfants et jeunes gens.

En juin, pour la première fois de l’histoire, une femme à été nommée juge au tribunal de première instance du Qatar.

Discours de la Sheikha Moza a l'ONU

Discours de la Sheikha Moza a l’ONU

QATAR : Conquérir le monde en quatre leçons

Spécial investigation Qatar sur canal plus

Spécial investigation Qatar sur canal plus

Le PSG, David Beckham, le magasin le Printemps, mais aussi la coupe de monde de football ou les plus grands palaces de la planète, le Qatar investit tous azimuts depuis une douzaine d’années. Luxe, sport, immobilier, secteurs stratégiques, le petit émirat est en train de devenir une grande puissance économique et peut-être même politique. Le fruit d’une stratégie voulue par les dirigeants de cet état riche en gaz, pour préparer l’avenir.

Leçon 1 : Séduire les Occidentaux, au prix de quelques entorses avec la vérité sur les promesses démocratiques.

Leçon 2 : Se faire des amis puissants, surtout s’ils possèdent un siège permanent au conseil de sécurité de l’ONU.

Leçon 3 : Sortir le chéquier et activer ses réseaux.

Leçon 4 : Surfer sur l’islam, y compris le plus radical.

Enquête sur le Qatar, un pays aux deux visages : libéral sur le plan économique mais rigoriste sur le plan religieux. Un allié de la France, au jeu parfois ambigu…

 

Port de Doha, Qatar

Port de Doha, Qatar

SPECIAL INVESTIGATION, Xavier Deleu, Sofia Amara et Marie-Laure Gendre, reportage Canal Plus

voici le lien : http://www.wat.tv/video/qatar-conquerir-monde-en-quatre-69tg3_2jwu1_.html

 

A quoi joue le Qatar ?

Premier exportateur mondial de gaz liquéfié,  le Qatar a une fortune qui lui permet de s’acheter à peu près ce qu’il veut. Il ne s’en prive d’ailleurs pas en multipliant les acquisitions prestigieuses. Dans tous les domaines, ses projets sont pharaoniques. Le Qatar a aujourd’hui les moyens de ses ambitions et elles sont colossales. Visionnaire ou mégalo ? Le Qatar n’a pas fini d’étonner la planète.

Un Doha d’honneur

En quelques années, le petit émirat s’est érigé en poids lourds incontournable des hydrocarbures. Sous les feux des projecteurs la richesse du Qatar est impressionnante. Doha sa capitale, est aujourd’hui l’une des villes les plus dynamiques du golfe persique. Ville de business, destination touristique en devenir, Doha est la ville du futur rien qu’a voir l’architecture de ses buildings…

vue aérienne de doha

vue aérienne de doha

Dans cet état aux richesses infinies appelée Qatar, Doha est la vitrine triomphante : skyline extravagante, centres commerciales de 6 hectares, embouteillages de voitures de luxe, l’air de Doha transpire l’excellente santé économique du pays encore plus qu’a Dubai ou Abou Dhabi.

vue des nouveaux buildings de Doha

vue des nouveaux buildings de Doha

Doha avance tout les jours un peu plus sur le désert ou sur la mer à coups d’îles artificielles (Lusai). Avec l’organisation de la Coupe du monde de football organisée par le Qatar en 2022, avec pléthore de stades construit, l’élan culturel que connait la ville avec l’un des plus grands musées du monde en prévision, Doha n’entend pas jouer les seconds rôles touristiques dans l’ombre des capitales émiriennes.

Future marina royale de Doha

Future marina royale de Doha

Qatar Pillar rachète la France

 

Le Qatar, est un état riche grâce à ses exportations de gaz et de pétrole mais géographiquement et démographiquement minuscule, les Qataris serait en quête de visibilité sur la scène internationale.

 

Au printemps dernier, le rachat de 70% du capital du PSG par un fonds qatarien avait fait beaucoup de bruit. Fin 2011, c’était au tour du fond d’investissement pour les banlieues françaises.

 

L’ambassadeur du Qatar en France annonce que son pays envisage des investissements supplémentaires dans de grandes entreprises françaises.

 

Le Qatar entend diversifier son économie, afin de “garantir” des revenus issus de ses investissements supérieurs grâce notamment a son fonds souverain d’investissement (QIA) et ne plus dépendre des ressources du gaz et du pétrole d’ici 2030.

 

 

Al Jazeera : la chaine made in Qatar

Crée en 1996 par l’émir Al-thani du Qatar, pour concurrencer la domination médiatique de son voisin ennemie saoudien sur le monde arabe. La chaine Al jazeera a était reconnu pendant le printemps arabe qui la consacrée comme un média international et incontournable du monde arabe.

al jazeera détenus par l'émir du Qatar

Al Jazeera détenus par l’émir du Qatar

Bien que la chaîne se soit imposée au rythme des combats de l’islam, avec la couverture des guerres en Afghanistan et en Irak, la télévision de Ben Laden comme l’appelle les américains s’est imposé aujourd’hui comme un groupe audiovisuel international.

La chaine Qataris investit sur le territoire américain, de quoi faire frémir les Etats-Unis. Au lendemain du rachat de la célèbre chaine américaine Current TV par  Al jazeera (la société étrangère qui hait l’Amérique selon Fox news) la tension est monté entre les deux pays. Les médias s’interrogent sur ce rachat plus que douteux. Pourquoi dépenser 500 millions de dollars pour racheter une chaine en chute libre ? Tout simplement pour crée Al Jazeera en anglais qui sera une chaine d’information en continu diffusée à partir du siège de Londres et de Washington.

Plateau télé Al Jazeera

Plateau TV Al Jazeera

Al Jazeera en quelques chiffres :

40 millions de foyers dans l’ensemble des pays arabes, détenus a 100 % par le fonds souverain qatari, plus de 3000 employés dont 400 journaliste originaire d’une soixantaine de pays. Audience : plus de 260 millions de foyers dans plus de 130 pays dont Hong Kong ou Israel.

Al Jazeera est la chaine d’information la plus consultée sur YouTube avec 2,5 millions de visiteurs par mois.

Pour promouvoir son nouvel instrument de relations publiques, le Qatar a décidé de lancer Al-Jazeera Sport en France intitulé Bein Sport. La chaîne privée détenue par Nasser Al khalaifi, Président du PSG et  qui est aussi le directeur général du groupe audiovisuel, a déjà dépensé un peu plus de 500 millions d’euros pour remplir sa grille de programmes, en effet en rachetant  les droits de diffusion de la Ligue de football professionnelle française et de la Champions League.  Pour preuve le slogan significatif d’Al-Jazeera, qui a l’ambition de s’étendre sur toute l’Europe :  “We have no limits” De quoi faire palir nottament  Canal Plus  dont le sport est un pilier économique  majeur. Al-Jazeera est un acteur irrationnel économiquement, dont l’objectif est avant tout le rayonnement culturel du Qatar.

nouvelle chaine 100 % sport détenus par le Qatar

Après le paradis, il y a la Qatar

Le qatar est t’il un réel eldorado professionnel pour les étrangers qui viennent y travailler ? 

Le mode de vie différents, la religion, le climat ne pose t’il pas un problème au nouveaux arrivants ?

TF1 a rencontré une Française qui a choisi de s’installer là-bas il y a quelques années. Combien gagne-t-elle aujourd’hui ? Et comment s’est-elle adaptée au mode de vie local ?

http://videos.tf1.fr/jt-20h/qatar-l-eldorado-professionnel-7869237.html

La France : les galeries lafayette du Qatar

L’immobilier de luxe dans le viseur du Qatar

Les investissements immobilier du Qatar sont majoritairement de grands complexes hôteliers de luxe Européen (Le Martinez à Cannes, le Palais de la Méditerranée à Nice, le Concorde Lafayette et l’hôtel du Louvre à Paris).

l'hôtel Carlton a Cannes

Le très célèbre hôtel Carlton a Cannes

Ces sites somptueux s’ajoutent déjà à la conséquentes et prestigieuse liste des propriétés qatariennes en France : l’hôtel Raffles à Paris (ex-Royal Monceau), le Centre de conférences international près des Champs-Élysées, qui deviendra l’hôtel Peninsula, et la Société fermière des casinos de Cannes (27%), qui comprend deux casinos (Barrière Croisette et Les Princes), l’hôtel Majestic et le Gray d’Albion.

Liste des investissements immobilier du Qatar a Paris

Liste des investissements immobilier du Qatar a Paris

Le Qatar détient aussi 35.000 mètres carrés sur les Champs-Élysées, dont nottament la galerie commerciale Élysée 26 (corner shop). Le Qatar Investment Authority (fonds souverain du Qatar) vient de s’offrir récemment l’immeuble de l’enseigne Virgin sur cette avenue emblématique, pour 500 millions d’euros. L’hôtel d’Évreux place Vendôme (230 millions d’euros) ainsi le Carlton de Cannes sont aussi détenus par les qataris. Il s’agit d’un placement long terme avec très peu de risque. De plus le Qatar investi dans le développement d’infrastructures hôtelières dans le monde entier, comme au Kenya ou en Turquie ou l’investissement est porté sur des infrastructures portuaires, qui lui permettront de favoriser l’export.

hotel martinez et le carlton de cannes

Martinez, Carlton a cannes, le Majestic et le Royal Monceaux a Paris

Dernièrement, le qatar poursuit ses investissements en France. Le petit mais très riche Etat du Golfe vient de racheter la chaîne de grands magasins Le Printemps dont sa plus célèbre boutiques est situé Boulevard Haussmann a Paris . D’ici cet été, le Printemps devrait être gérer entièrement par les investisseurs qataris à la suite d’accords conclus début avril et qui avoisine les 2 milliards d’euros.

le Printemps boulevard haussmann

le Printemps boulevard Haussmann a Paris

Le football, porte d’entrée du Qatar en Europe

le Qatar organisera la coupe du monde en 2022

le Qatar organisera la coupe du monde en 2022

Après avoir racheté le Paris Saint Germain, le Qatar recevra à Doha la Coupe du monde de football en 2022. Un budget faramineux estimé a environ 160 milliards d’euros dont 124 millions uniquement pour les stades. Les très riches qataris iront même jusqu’a crée une ville, Lusail, ou se joueront le match d’ouverture et la finale de la coupe du monde pour la maudite somme de 32 milliards d’euros supplémentaires. Tous cela tant a favoriser la passion du ballon rond au qatar, plus fort le qatar est soutenu par des grands groupes du CAC 40 comme Vinci ou bouygues. Pour attirer les amoureux du ballon rond, le qatar a batit son image grâce au plus grands sportifs de la planète foot, Zinedine Zidane, Pep Guardiola, Michel Platini ont soutenu le projet du Qatar.

zidane ambassadeur qatar

zidane ambassadeur qatar pour la coupe du monde

La création l’été dernier de deux chaines sportives, Bein Sport 1 et 2 dans le but de concurrencer Canal +, assortie de droits de retransmission estimé a 360 millions d’euros, dont 90 millions pour la ligue 1, et 70 millions pour la ligue des champions. L’offensive se poursuit pour faire du Qatar une réelle terre de sport et de communion avec un événement comme la Coupe du monde qui unie le monde entier autour d’un ballon rond.

Cependant, la construction en plein désert de stade totalement démontables, à la climatisation alimentée par l’énergie solaire avec des nuages climatiseurs artificiels qui resteront au dessus du stade pendant la totalité de la rencontre et tout cela pour la maudite somme de 3 millions d’euros le nuage !

stade de Lusail

Stade qui accueillera la finale de la coupe du monde situé dans la ville nouvelle de Lusai entièrement crée pour la coupe du monde

Qatar 2022, la promesse d’un évènement historique

En attendant la Coupe du Monde de Football 2022, voici un petit aperçu de ce que seront les stades dans lesquels se disputeront les rencontres. De quoi vous préparer, à certainement, un des plus gros spectacles de toute l’histoire du sport, et de quoi laisser rêveur les plus grands fans de football .

En effet les 160 milliards d’euro investi pour ce projet par le Qatar, promettent des décors hallucinants et des stades absolument fabuleux.

L’ironie Qatari

Voici une petite vidéo humoristique, dénonçant toute l’ampleur de la folie Qatari. Dans cette vidéo l’homme se vante de jeter plusieurs Iphone 5, car il ne comprend pas comment les gens peuvent s’attacher à de tels objets, alors qu’ils sont confrontés à la pauvreté autour d’eux, chaque jour, dans les rues.

Cette vidéo est à prendre, toute fois, au second degrès.

La mégaloéconomie

doha

Vue des buildings de Doha la nuit

Ce petit pays qui ne compte qu’en milliards de dollars achète tout ce qui passe. Son incroyable richesse place l’émirat au coeur des stratégies d’investissement dans le monde. Avec un objectif simple : ne plus dépendre des revenus des hydrocarbures. Miracle annoncé ou rêve illusoire ?

Un petit trou perdu dans le désert qui devient un géant assis sur un énorme gisement d’hydrocarbures. Bienvenue au Qatar, le pays le plus riche du monde !

Salaire moyen : 8500 dollars. PIB par habitant :104 000 dollars en 2012. Une croissance qui dépassera les 20 % en 2013. Le Qatar est le troisième producteur de gaz naturel sur la planète, et possède 10 % des réserves mondiales. Il est aussi le premier producteur et exportateur de gaz liquéfié. Sa capacité de production est de 77 millions de tonnes. Le North Dome Field, la zone ou se trouve l’essentiel du gisement, s’étend sur 6000 km2 et génère 60 % des recettes de l’état. La production pétrolière est de  740 000 barils par jour en moyenne. Plus riche, tu meurs ! En gros pour les gens fortunés, après le paradis, il y a le Qatar…

Qatar-Petroleum-Shell

Gisement de pétrole shell au Qatar

L’éducation, la santé, l’électricité, l’eau sont gratuits. Pas d’impôts, pas de chômage, des salaires exorbitant. Cette ancienne colonie de la couronne britannique peuplée de 1,7 milliards d’habitants est a l’abri du besoin. Selon le Fonds monétaire international le PIB est passé de 17,5 milliards de dollars en 1995 à 160 milliards aujourd’hui. Une multiplication par dix en quinze ans !

Le minuscule Qatar voit grand, grâce a des moyens financiers quasi illimités l’émirat a fait le choix d’une politique de diversification centrée sur les infrastructures et les nouvelles industries (acier, aluminium, pétrochimie). Les services financiers, les énergies alternatives, autant d’acquisition diversifiées menées par le Qatar. Ici, on préfère les banques aux casinos.

Qatar-argent

Monnaie Qatar